shopify visitor statistics

L’impact de la loi MURCEF sur le rachat de crédits

FCCOM - 18 juillet 2014 - Actualités

L’impact de la loi MURCEF sur le rachat de crédits
4 (80%) 1 vote

Utilité du rachat de crédits

Le regroupement de crédits semble être la solution pour les personnes endettées ou surendettées en France. C’est sans doute  la solution la plus efficace car elle consiste à rassembler tous les prêts en un seul crédit. Ce crédit unique allège les mensualités et fixe un seul taux.

Depuis la naissance de ce service, les Français y trouvent un intérêt leur permettant d’épargner ou d’investir dans d’autres projets. Cette démarche est réglementée pour une transparence totale vis-à-vis du consommateur depuis le vote de la loi MURCEF, en 2001.

Quelle efficacité pour la loi Murcef?

L’impact de la loi MURCEF sur le rachat de crédits

MURCEF est un acronyme qui signifie Mesure Urgente de Réforme à Caractère Économique et Financier. Cette loi vise à clarifier la relation entre les établissements de crédits et leur clientèle. Au départ, elle a introduit l’obligation de transparence des informations et des détails du compte du client. Aujourd’hui avec la loi MURCEF, plusieurs actions telles que l’ouverture d’un compte nécessitent une convention écrite contenant les obligations des deux parties (l’établissement bancaire et le client) l’une envers l’autre. Cette loi dicte notamment que le client doit être informé trois mois minimum avant modification des tarifs bancaires.

En ce qui concerne le rachat de crédits, la loi MURCEF protège le droit des clients pour la consultation et les études des intermédiaires financiers.

L’exemple le plus concret est que toute réclamation de frais financiers avant le déblocage des fonds prêtés au client est considérée comme une grave violation de cette loi.

En Deux Mots

Peu importe le contenu de votre regroupement de crédits, prêt immo, conso ou même dette personnelle, les frais reliés à celui-ci ne peuvent vous être réclamés avant le versement définitif de vos fonds.

Extrait régulièrement retrouvé sur les documents officiels des banques ou courtiers :  » Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent « .

effectuer une simulation

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.